Les lumières de la raison. Cultiver l'art d'être rationnel, dans un monde qui l'est de moins en moins

Les lumières de la raison. Cultiver l'art d'être rationnel, dans un monde qui l'est de moins en moins

LE LIVRE

En cette ère où la raison est malmenée de toutes parts, le philosophe canadien Joseph Heath s’intéresse au préoccupant déclin de la rationalité dans notre société.
 
Dans Les lumières de la raison , traduction et adaptation française de Enlightenment 2.0, l’auteur, s’appuyant sur des décennies de recherche en psychologie cognitive , montre d’abord que la raison n’est pas aussi puissante et parfaite que  l’imaginaient les philosophes des Lumières.

En effet, notre esprit, quoique rationnel, fonctionne surtout en s’appuyant sur l’intuition.  Ce que la psychologie nous enseigne, au fur et à mesure qu’elle comprend mieux à quel point nous sommes trompés par les biais cognitifs que produit notre pensée intuitive, c’est à quel point il est difficile d’être rationnel, à quel point une telle pensée est exigeante, demande des efforts.
 
Comme le constate Joseph Heath, nous vivons dans un monde de plus en plus hostile à l’exercice de la raison. Ce déclin de la rationalité s’observe dans toutes les sphères d’activités de la société, de nos décisions d’achat au supermarché à notre utilisation des médias sociaux, en passant par le déni de la science et le climatoscepticisme.  
La vitesse à laquelle l’information circule, le manque de temps pour prendre le recul nécessaire afin de prendre des décisions éclairées, la recherche du clip, du clic pervertissent aussi l’arène journalistique et politique.
 
Comment est-il possible, dans ce contexte, de retrouver la raison, de revenir à des discussions politiques plus posées, à des décisions gouvernementales plus mûries, comment encourager les citoyens et les institutions à demeurer rationnels, voire à le devenir davantage ?   Au fil des chapitres, l’auteur nous invite à nous questionner sur la société qui est la nôtre, et sur celle que nous voulons qu’elle devienne.

SOMMAIRE

Préface • Chapitre 1: Qu’est-ce que la rationalité ? • Chapitre 2:  L’esprit humain en tant que bricolage de l’évolution • Chapitre 3: Quand l’intuition se trompe -Pourquoi nous avons encore besoin de la raison • Chapitre 4:  De la difficulté de bien raisonner -Ou comment j’ai appris à prendre les biais cognitifs au sérieux • Chapitre 5:  Le monde est-il devenu fou ?… ou n’est-ce que moi ? • Chapitre 6:  Devenir viral-Le logiciel malveillant de l’esprit • Chapitre 7:  La démocratie en péril-quand la vérité n’a plus droit de cité • Chapitre 8:  Pensez juste plus fort! • Chapitre 9:  Protéger l’environnement mental-Repenser l’architecture du choix • Chapitre 10: Vers un monde plus sain, un petit pas à la fois-Plaidoyer pour que la lenteur triomphe en politique.

 

L'AUTEUR ET LE TRADUCTEUR

Joseph Heath (auteur) enseigne la philosophie à l’université de Toronto. Il est connu du public pour ses nombreux ouvrages de vulgarisation, notamment Révolte consommée(The Rebel Sell),  coécrit avec Andrew Potter, The Efficient Society  ainsi que Enlightenment 2.0.

Ces livres ont été publiés dans de nombreux pays anglophones et des traductions existent dans plusieurs langues. On peut le considérer comme l’un des penseurs canadiens les plus lus, au pays comme à l’étranger.
 
Nicolas Bertrand (adaptation et traduction) est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en philosophie, il enseigne cette discipline au Collège Montmorency, depuis 2007. En 2010, il publie un roman, Déjà, chez Hamac. Entre 2010 et 2012, il séjourne et travaille au Nunavik. Cela le conduira à écrire le livre Une école à la dérive. Essai sur le système d’éducation au Nunavik, qui paraît aux éditions du Septentrion en 2016.


Nombre de pages: 142

Paru le : 2021 / 05 / 03

ISBN:9782762143881

PRIX : 16,95 $

 

DISPONIBLE EN LIBRAIRIE 

 

Éditions Fides

Groupe Fides occupe une place unique dans le paysage éditorial du Québec. Avec près d'une quarantaine de publications par année dans des domaines aussi diversifiés que la littérature, les sciences humaines et l’enseignement postsecondaire, Fides gère depuis 1937 l’un des fonds les plus importants au pays et contribue de manière significative à la transmission de notre culture intellectuelle et littéraire. En 2010, la maison d’édition devient une filiale de COOPSCO, acteur important du milieu coopératif, et se divise en deux pôles éditoriaux : Fides éducation, destiné à l’enseignement collégial et universitaire; éditions Fides et Biblio Fides, destiné au grand lectorat.