Prêts pour une prochaine pandémie?

Prêts pour une prochaine pandémie?

La pandémie de COVID-19 était prévisible, et pourtant, l’humanité s’est trouvée prise au dépourvu lorsqu’elle a été déclarée. Pourquoi ? Des protocoles de préparation à une telle éventualité existaient. Comment se fait-il que les leçons tirées des pandémies précédentes n’aient pas été mises en application ? Naviguant à vue, les décideurs ont perdu un temps précieux au cours des premières semaines d’éclosions, ouvrant les vannes à un virus qui nous est aujourd’hui tristement familier. On construisait l’avion en vol, a-t-on dit. Vrai. Mais les plans et certaines pièces étaient déjà disponibles.

Répéterons-nous les mêmes erreurs lorsque s’annoncera la prochaine pandémie ? La Dre Cécile Tremblay est bien déterminée à l’éviter. Passionnée par la vulgarisation scientifique, comme en témoigne sa présence dans les médias durant la pandémie, elle s’est attelée à la rédaction de cet ouvrage afin que les leçons apprises à la dure ne tombent pas dans l’oubli.

Avec de nombreuses illustrations à l’appui et la COVID-19 comme trame de fond, elle décline pour nous le b.a.-ba des pandémies et tout ce que la dernière nous a enseigné : le contexte des éclosions, l’évaluation des risques, la connaissance de l’ennemi, la gestion de la crise, la recherche biomédicale, la communication. Chacun de ces aspects est ensuite accompagné de recommandations énumérées point par point.

L’objectif est clair : lorsque la prochaine pandémie surviendra, nous serons prêts !

Date de parution : 21 avril 2022
208 pages
ISBN (papier) : 978-2-89705-999-6 
ISBN (PDF) : 978-2-89825-031-6
ISBN (EPUB) : 978-2-89825-030-9

Version papier

$29.95

Version numérique

$20.99

Trouver une librairie

Dre Cécile Tremblay

La Dre Cécile Tremblay est microbiologiste et infectiologue au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), professeure au Département de microbiologie, d’infectiologie et d’immunologie à l’Université de Montréal et titulaire de la Chaire Pfizer/Université de Montréal en recherche translationnelle sur le VIH. En tant que virologue, elle s’est rapidement intéressée à l’interaction hôte-virus reliée à la COVID-19.