Joe Beef - Survivre à l'apocalypse

Joe Beef - Survivre à l'apocalypse

Plus qu'un autre livre de recettes

C’est la fin du monde tel que nous l’avons connu. Ou pas. Quoi qu’il en soit, vous aurez certainement envie d’avoir le livre Joe Beef : survivre à l’apocalypse dans votre bunker ou votre cuisine.

Dans leur premier ouvrage très apprécié, Frédéric Morin, David McMillan et Meredith Erickson ont initié les lecteurs à l’art de vivre selon Joe Beef. Ils nous proposent maintenant un autre livre très personnel, une collection rafraîchissante et sans prétention de 150 nouvelles recettes. Certaines figurent au menu des restaurants montréalais très réputés de Frédéric et David, d’autres sont inspirées des repas rassembleurs du dimanche soir à la maison ou des étés passés à la campagne autour des beaux lacs des Laurentides. Il suffit de penser à la Soupe au cresson avec quenelles de truite, aux Artichauts Bravas, au Flanc de cerf à la bière, aux Croquettes de viande fumée, aux Galettes Tater Tots ou aux Sticky buns à la courge pour avoir l’eau à la bouche.

Les auteurs offrent également des instructions pour faire son propre savon et des pastilles à l’épinette contre la toux de même que de précieux conseils pour remplir son cellier de préparations essentielles en temps d’apocalypse – Pains des coureurs des bois, Épaule de porc marinée, Vinaigre de cidre de pomme fumé – afin de pouvoir organiser dans son bunker le repas festif le plus couru en ville.

Ce livre, qui abonde en recettes, en réflexions et en divagations, est composé de chapitres qui traitent notamment de la tradition culinaire mohawk, du Noël des campeurs et de l’approche unique de Frédéric et David en matière de barbecue (Cassoulet vite fait, Burnt ends à la bourguignonne). On y trouve aussi quelques ruminations à propos du vin naturel et de la cuisine sans gluten de même qu’un texte qui explique pourquoi la cuisine française est idéale lorsqu’on veut servir un grand repas.

Que vous vous terriez à cause d’une apocalypse zombie ou pour le simple plaisir de cuisiner à la maison, ce livre vous apprendra à faire les choses par vous-même et à vivre -  ou du moins à survivre – avec classe.

Feuilletez un extrait en pdf
Date de parution : novembre 2018
23 cm x 25 cm
354 pages
ISBN (papier) : 978-2-89705-586-8
ISBN (PDF) : 978-2-89705-587-5
ISBN (EPUB) : 978-2-89705-588-2

Version papier

$44.95

Version numérique

$31.99

Trouver une librairie

Erickson, Meredith

Meredith Erickson est coauteure de L'art de vivre selon Joe Beef, Le Pigeon, Olympia Provisions, Kristen Kish Cooking et Claridge's : The Cookbook. Elle travaille actuellement à la rédaction de son propre livre, Alpine Cooking, et du Frasca Cookbook. Elle a écrit pour The New York Times, Elle, Saveur, Condé Nast Traveler et Lucky Peach. Quand elle n'est pas en voyage, elle est à Montréal avec sa famille et ses amis du Joe Beef.

McMillan, David

David McMillan est copropriétaire et chef des établissements Joe Beef, Liverpool House, Vin Papillon, Mon Lapin et McKiernan en plus d'être le partenaire de l'agence d'importation Les vins Dame-Jeanne. Né à Québec, il travaille dans des restaurants montréalais depuis l'âge de 17 ans. Il aime explorer et enseigner la cuisine française campagnarde traditionnelle, un sujet qui ne cesse de le fasciner.

David est le père de trois filles qu'il adore : Dylan, Lola et Cecile. Quand il n'est pas à l'un ou l'autre de ses restaurants de la Petite-Bourgogne, on peut le trouver dans sa petite maison de campagne de Berkmere, dans les Laurentides.

Morin, Frédéric

Diplômé d'aucune école de cuisine prestigieuse, Frédéric Morin a oublié depuis longtemps l'art de composer des assiettes magnifiques. En plus de diriger quotidiennement la minuscule cuisine du Joe Beef depuis dix ans, il apprête surtout des ingrédients qui ne doivent pas se toucher dans l'assiette afin de plaire à ses trois enfants adorables et très loquaces : Henry, Ivan et Eleanor. À la maison, il prépare parfois des repas très élaborés et peu coûteux inspirés de la cuisine française classique pour sa femme, Allison.

Il continue de s'intéresser de façon brève et intense à mille et une choses qui finissent toujours par le ramener au monde de la restauration et de la cuisine : jardiner, essayer de pêcher à la mouche en Alaska, préparer de très grandes trousses de premiers soins ou construire des fours à pain. Depuis quelques années, il s'adonne tour à tour - et avec désinvolture - au yoga et à l'alcool avec une élégance digne des Beau Brummell et Petit Lord Fauntleroy de ce monde.

Sorties récentes